Coussin gris blanc fait main

Fabriquer un attrape rêve géant

Attrape rêve géant

Un attrape rêve géant

Une idée "piquée" dans un magasin déco revisitée à la sauce Aurore !!

Tout d'abord, j'essaie de trouver un maximum de fournitures de récup'. Ici, le cerceau est un cadeau des filles d'une copine qui ne servait plus. Les napperons, boutons et dentelle ont été chinés chez Emmaüs. Les plumes blanches sont des plumes de cygnes, ramassées au Lac lors des promenades dominicales. Et le reste était déjà à la maison, des restes de peinture, de perles et de rubans.

Enfin, je me lance dans la transformation.

Attrape rêve géant
Attrape rêve géant

Il vous faut :

Pour fabriquer un attrape rêve géant, il vous faut :

  • Un cerceau de gymnastique
  • Un reste de peinture
  • Quelques napperons en crochet, de différentes tailles et couleurs,
  • De la colle (type vernis colle ou colle blanche)
  • De la laine et/ou du coton,
  • De la dentelle, du ruban,
  • Des plumes, des perles, des boutons (ce qui vous passe par la main et qui peut servir)
Attrape rêve géant

Etapes de fabrication

  1. Peindre le cerceau dans la couleur de votre choix (en deux couches minimum),
  2. Faire durcir les napperons (les tremper dans un mélange d'un peu d'eau et de colle, puis les laisser sécher à plat sur une vieille nappe ou une bâche par exemple),
  3. Tester les emplacements des napperons jusqu'à ce que le résultat soit homogène et qu'il vous plaise
  4. Attacher les napperons entre eux avec de la laine ou du coton (si possible de même couleur ou se rapprochant de la couleur des napperons),
  5. Attacher le tout au cerceau (n'hésitez pas à bien tendre et vérifiez que le tout reste en place en soulevant le cerceau à la verticale),
  6. Attacher les cotons, dentelles, plumes en bas du cercle et en haut pour l'accrocher

Lâchez-vous ! Soyez CREATIFS / CREATIVES !

Celui-ci est prévu pour la nouvelle chambre d'amis à l'ambiance "bohème".
Les tons que j'ai retenu sont taupes et lins, ainsi que quelques touches de bleu, voilà pourquoi des "pendouilles" en ruban bleu.
Le thème de la "couture" est également présent avec les boutons en bois, la dentelle, les rubans et les napperons évidemment...

Je suis assez fière du résultat, cela correspond à ce que j'imaginais ! (même si les photos ne sont pas supers).

Et vous ? Qu'en pensez-vous ? Dîtes-moi tout dans un commentaire ...

Attrape rêve géant
Fauteuil décapé

Comment retaper un fauteuil ancien ?

Pourquoi retaper un fauteuil ancien ?

Je tiens beaucoup à préciser que ce n'est pas mon métier ! J'ai retapé ces fauteuils anciens pour mon plaisir et pour satisfaire mon goût du défi.
Une amie a chiné ces deux fauteuils dans une brocante et m'a proposé de les retaper.

Dans un premier temps, j'ai hésité car je ne voyais pas du tout comment étaient foutues ces vieilleries ... Et surtout , j'avoue, la peur de ne pas y arriver !!

Ensuite, alors que je doute de mes capacités à entreprendre ce relooking particulier, je me rends chez mon amie pour "voir" les objets !!
A ma grande surprise, je constate que le bois est en parfait état (ouf, c'est déjà ça). L'assise ... euh, vieille, moche, et une technique que je ne connais pas du tout !!!

Je ne vois toujours pas comment je vais faire mais je relève le défi et j'emporte les fauteuils anciens ...

Fauteuils anciens 1
Fauteuil ancien relooké
Fauteuil ancien relooké
Fauteuil ancien relooké

Etape 1 : Démonter l'assise

Par où commencer ? Bon allez, je retourne la première "bête", j'observe, je prends des photos ...

D'abord, il me semble logique de démonter le premier morceau de tissu, c'est parti! Je me munis d'un tout petit tournevis et je commence à enlever les toutes petites pointes (je m'excuse déjà auprès des puristes qui doivent me maudire!!).
Dans un second temps, j'enlève également le tissu de l'assise qui est lui aussi pointé sur le dessous, allez hop hop hop !! Les pointes sont rouillées mais le bois n'a pas de mal.
Puis je m'attaque aux "sangles en jute" qui maintiennent les ressorts, j'enlève les pointes plus grosses que les dernières ...

Je viens de retirer environ 200 pointes, je libère les ressorts de la ficelle qui les retient. Enfin, je découvre les différentes couches de l'assise : une couche de toile de jute , une de paille, et une de "je ne sais pas ce que c'est" (espèce de laine gris bleu vert) puis le tissu final.

 

Etape 2 : Rénover la carcasse

Voilà la carcasse mise à nue, je peux donc commencer la rénovation et là, c'est plus mon domaine !

Les meubles cirés doivent être décapés et dégraissés.
Avant, je dégraissais avec de l'acétone, mais j'ai appris une méthode plus saine et écolo alors je partage avec vous le secret. (Merci à ma tata de m'avoir transmis son savoir!)
Avant de poncer ou de peindre, pour nettoyer le meuble, je le décape avec du vinaigre blanc (moitié eau, moitié vinaigre blanc et dans la bouilloire) en prenant soin de mettre deux gants (un fin et un épais) parce que c'est très chaud !
Ensuite je rince le tout avec de l'eau claire.

Les fauteuils vont être peints en couleurs : un taupe et un blanc cassé, donc je pose d'abord un sous-couche anti-remontées de tanins. (Afin que la peinture ne jaunisse pas) Puis je pose deux couches de peinture et enfin deux couches de vernis protecteur.

Fauteuil décapé
Fauteuil sous couche
découpe contreplaqué
Fauteuil relooké blanc bleu

Etape 3 : Refaire l'assise

Comme je l'ai précisé, je n'ai pas de connaissance en tapisserie, j'ai donc décidé de refaire les assises "à ma sauce".

Dans un premier temps, les mesures de l'assise ont été prises et direction le magasin de bricolage pour l'achat d'une plaque de contreplaqué de 10 mm d'épaisseur et direction le magasin de tissu pour la mousse de 10 cm d'épaisseur, la ouate et les tissus appropriés.
Dans un deuxième temps, j'effectue minutieusement le découpage du contreplaqué, de la mousse. (afin de lui donner une forme arrondie)

Ensuite, dans l'ordre, j'installe la plaque de contreplaqué sur la carcasse, je pose la mousse et je fixe la ouate au dessous du fauteuil (afin de garder la même configuration que l'original). Et enfin, le tissu ... c'est le moment critique où je me demande pourquoi j'ai accepté ce défi !! Mais avec patience, je commence par fixer le devant, puis l'arrière en tirant de toutes mes forces, puis les côtés, les angles ... Eh mais j'ai fini le premier, c'est pas mal !!
Le deuxième fauteuil est réalisé de la même façon.

Et voilà comment retaper un fauteuil ancien, enfin deux fauteuils anciens ...
Maintenant, je peux vous le dire, je n'ai pas l'intention de renouveler l'expérience car c'est vraiment compliqué et ça prend beaucoup de temps.
Je vous encourage tout de même à tenter si vous êtes déjà bon bricoleur. Entendons-nous bien que ce n'est pas à la portée de tous. Du matériel est nécessaire : une scie sauteuse, une agrafeuse, etc ... et des muscles, de l'huile de coude ...

Je vous laisse profiter du résultat dans les détails ...

@ bientôt !

Fauteuil relooké blanc bleu
Fauteuil relooké taupe doré
Fauteuil relooké blanc bleu
Fauteuil relooké blanc bleu
Fauteuil relooké blanc bleu
Fauteuil relooké taupe doré
DIY - Boite de feutres 3

DIY – Fabriquer une boîte à feutres

DIY - Boite de feutres 1

DIY - Fabriquer une boîte à feutres

Pour mes croquis, j'utilise des feutres à alcool.
Il est fortement conseillé de les stocker à l'horizontale et je commence à en avoir beaucoup.
J'ai donc imaginé cette solution pour mon nouveau bureau en créant un socle en bois et des boîtes de conserve.
J'ai trié mes feutres en six familles de couleurs (j'ai testé avant que chaque boîte correspondait, il ne faut pas que je rachète de bleus!!)
Parce que j'ai choisi le bois et le noir pour mon bureau, j'ai donc opté pour  une peinture noire mat.

Percer le socle

Afin de fixer le socle au mur, percer deux (ou quatre) trous aux coins à environ 1 cm des bords.
.
.
.
.
.

DIY - Boite de feutres poncer

Percer le fond des boîtes de conserve

Percer le fond des boîtes de conserve au centre, d'abord avec une vis en tapant avec le marteau, ensuite en vissant, puis retirer la vis.
.
.
.
.

DIY - Boite de feutres bomber

Fixer les boîtes de conserve

Pour finir, fixer les boîtes de conserve sur le socle et fixer le socle au mur.  
Et voilà, un beau support pour des feutres toujours à portée de main et bien rangé ...
.
.
.
.

DIY - Boite de feutres 4
DIY - Boite de feutres 2

Il vous faut :

  • Une tablette en bois
  • Des boîtes de conserve
  • Une scie (sauteuse, à main ou circulaire)
  • Une perceuse et mèche à bois 
  • Une feuille à poncer (grain 120)
  • Des vis à bois 
  • Un marteau
  • Un tournevis cruciforme
  • Une bombe de peinture
  • Un système de fixation murale (x2) qui dépend de la matière du mur (creux, plein, etc...)

Couper la tablette

J'ai choisi une tablette en pin massif de 30 cm x 200 cm (Bricomarché : 9.90€) parce que je souhaite laisser une bordure autour des boîtes.
Après avoir posé les boîtes sur la tablette, je mesure et trace le trait de coupe à l'aide d'une équerre.
Avec la scie sauteuse (ou à la main, ou à la scie circulaire), couper la tablette pour former le socle.

DIY - Boite de feutre percer socle

Poncer le socle

Poncer avec une feuille de grain 120 les bords et toutes les petites irrégularités du socle .
.
.
.
.
.

DIY - Boite de feutres faire des trous

Bomber les boîtes de conserve

Pour peindre les boîtes de conserve, vous pouvez choisir une peinture classique et peindre au pinceau mais c'est nettement plus rapide à la bombe et c'est pas cher (Action, moins de 3€ la bombe).
Attention ! Si vous "bombez", utiliser un carton ou une bâche de protection et travailler si possible dehors (mais pas au soleil !) ou dans un local bien aéré.
Passer deux couches pour un meilleur résultat.

DIY - Boite de feutres fixer